AG des personnels du mardi 31 mars 2009

De AG_Lille1.

AG des personnels du mardi 31 mars 2009

Sommaire

Bureau: Marylène Manté-Dunat, Mirabelle Nebut et C Vuylsteker

CR: Mirabelle et Christophe


Point information sur ce qui a été fait la semaine dernière

CV : Le projet de déplacement à Paris prévu le 2 avril est reporté. Cela a été évoqué lors de l'AG du 27 Mars. La journée de manifestation du 2 avril sur Paris est devenu une journée nationale aux manifestations décentralisées. De plus le rassemblement proche du ministère n'est pas accordé. Les participants au projet qui se sont prononcé le 27 mars ont tous opté pour le report. Nous devons garder nos forces pour mobiliser sur Lille 1 ce jeudi 2 Avril.

Rappel de la déclaration Tonnerre de Brest signée par Ph Rollet.

YS : l'appel à la manif sauvage des étudiants jeudi 26 mars est mal passée chez les étudiants et les personnels (peu de monde) : besoin de coordination et d'une seule manifestation par semaine.

BB : situation IUT : personnels ont voté pour la levée du blocage et en faveur d'une libération du créneau des manifestations par adaptation des plannings d'enseignements. Par contre, les étudiants ont voté en faveur du blocage total.

CV : l'AG des étudiants a demandé un référendum par composante avec deux questions : pour ou contre la LRU et pour ou contre le blocage. Cette information ne nous a été communiquée que Lundi 30 mars pour un scrutin mercredi 1er Avril. Commentaire : difficile de se prononcer sur une loi complexe et déjà votée. Il aurait fallu du temps pour informer les étudiants, il va falloir s'y mettre : faire une campagne, donner des explications. Risque de résultats difficiles à interpréter. Pas facile à mettre en oeuvre.

BB : on est en grève depuis 8 semaines, les étudiants ont eu des cours de grève active sur la LRU. Le référendum a marché à Lille 2.

Dans la salle : quel est l'enjeu de ce scrutin ?

AI : les personnels se sont prononcés contre la loi LRU. Attention à la confusion dans la communication : ce n'est pas le personnel qui vote pour ce référendum.

GC : n'a pas compris la forme et le but de ce référendum.

CB : référendum à destination des étudiants, à charge des composantes.

Étudiante : les étudiants ont mandaté 3 personnes pour aller voir l'administration pour organiser un vote sur pour ou contre le blocage et pour ou contre la LRU. Ouvert aux personnels ? Les étudiants savent ce qu'est la LRU, notamment par les nombreux tractages.

AD : pour ou contre le blocage, pas le blocage administratif.

RS : si rien n'est clair à ce sujet, pas la peine d'en parler, on n'a pas le temps.

JH : pas d'accord, moment important de la grève, on a discuté de plein de choses, dont une ou 2 AG : cette annonce n'est pas anodine, cela vaut le coup d'en discuter. Qui a proposé ? AG, ou étudiants dans l'AG ? Paraît contradictoire avec la déclaration Tonnerre de Brest

PS : les personnels prennent-ils part au vote ?

CB : mail envoyé aux directeurs de composantes pour organiser un vote pour les étudiants. Bulletins de vote, 2 urnes. Organisation demain par l'administration. On n'a pas à prendre de position là -dessus.

EtudiantsV: La question n'est pas préciseV: voter le blocage jusque quand ?

JL : se demande s'il n'y a pas plaquage sur Lille 1 de méthodes expérimentées dans des universités Lille 2 et Lille 3 dans lesquelles il ne se passait pas grand chose du côté des personnels. Ne comprend pas la manœuvre. Ce n'est pas un cadeau dans cette atmosphère de rattrapage, reprise des cours, etc. N'est pas la recherche de la normalisation ?

JP : Europe 1 sera là demain pour voir l'issue du vote, France 3 aussi. Donc personne n'y voit clair mais c'est à clarifier.

BM : ce vote est une erreur stratégique monumentale. Notre président a pris une position très courageuse jeudi dernier. Les étudiants sont allés voir la direction. Laquelle ne pouvait pas refuser une demande de l'AG étudiants mais c'est une erreur stratégique, car les étudiants ne sont pas très mobilisés. Tournant du mouvement qui cherche un 2nd souffle. Pécresse et Darcos sont sur la sellette, il va y avoir réorganisation du gouvernement. Darcos doit tenir jusqu'aux européennes, et Pécresse jusqu'à la campagne des régionales. Ils vont chercher à durer. La question posée concernant la LRU est stupide, mais de l'extérieur cela ne l'est pas, vu des médias. Stratégiquement c'est une imbécilité.

RS : ajoute que son propos précédent n'était pas contre les étudiants.

AI : propose qu'on écrive une motion contre ce vote et qu'on aille voir la direction. Au nom de quoi l'université peut demander aux composantes d'organiser cela ? Demander l'annulation et faire passer cela pour un poisson d'avril. Nous même on n'a jamais demandé l'intervention de l'université. Peut se faire en halle Vallin comme l'année passée, organisé par les étudiants.

Etudiant : cette décision ne vient pas des étudiants mobilisés. En fin d'AG étudiante houleuse, l'idée n'a pas été débattue : c'était une erreur. La délégation qui a été voir l'administration contenait un porte-parole de l'UNI. Manipulation.

BM : Serait-ce possible que les étudiants eux-même demandent l'annulation de ce référendum. Sinon on va avoir l'air très donneurs de leçon.

C : on peut annoncer à l'AG étudiante de ce midi qu'on va envoyer une délégation à ce sujet. proposition de vote : envoyer une délégation de personnels voir le président accompagnée d'étudiants s'ils le souhaitent pour lui demander de reporter le vote.

J : pense plutôt qu'il faut noyer le poisson, demander une campagne d'infos, plutôt que s'opposer directement.

CV : demande de report

C : on a déformation ce qu'a dit A. Pas le rôle d'une composante d'organiser un vote sur une loi déjà votée.

PS : faire annuler. Si report : soit le mouvement continue et on en discute, soit il s'arrête.

BM : demande vote indicatif sur report/annulation pour obtenir un vote très majoritaire ensuite.

AI : il demande l'annulation du vote organisée par l'université, pas l'annulation du vote tout court.

Un premier vote montre que l'option de report l'emporte sur celle de l'annulation par 87 voix contre 51 !

Il y avait une ambiguité sur la modalité du vote. 2 points :

  • la date
  • la modalité : univ ou étudiants ?

BM : propose une motion pour demander le report du vote pour pouvoir demander une organisation différente sur des questions différentes et un délai pour permettre la publicité nécessaire.

AI : 3 points :

  • pas demain
  • pas par les composantes
  • doit être dit en AG étudiante

LM : on laisse tomber le vote indicatif et on vote plutôt la motion

JH : modif motion : demander que nécessaire que vote soit annoncé de manière plus claire.

X : expliciter que les composantes n'ont pas à organiser un vote, que cela doit être fait par les étudiants.

-- en attendant que la motion s'écrive...

CV : la délégation doit être cet après-midi. On a demandé qu'une autre délégation soit reçue pour demander des précisions sur les calendriers universitaires, sera reçue demain matin entre 8h40 et 9h. Qui y va ?

CS : point sur la caisse de grève : 72 promesses de dons. Urgent de centraliser les cas de retenues sur feuille de paie de mars dont on a connaissance pour pouvoir procéder aux premiers appels de fonds.

CV : des journalistes de France 3 sont présents, demandent s'ils peuvent entrer.

AI : l'AG des personnels n'a pas à critiquer le texte des questions

Motion : l'AG des personnels réunie le 31 mars 2009 demande de surseoir à l'organisation du vote des étudiants de manière à pouvoir envisager une autre organisation avec un délai nécessaire à l'information et au débat.

Adoptée par 132 voix pour, 6 abstentions et 5 Ne prend pas part au vote.

Reste à trouver des volontaires pour la délégation.

Mandats pour la coordination nationale du 6 avril

à la Sorbonne, au minimum 2 délégués (un biatoss et un EC).

CV propose, vu l'horaire de remettre cette question à une AG vendredi 3 avril et que d'ici là de cogiter pour les délégués.

Une caisse circule pour les frais de la coordination nationale : 436 euros et 82 cents récoltés !

Etudiant : ce qui se passe, conséquence du fait qu'on n'a pas un mouvement unitaire entre les personnels, pourquoi empêcher les étudiants présents de voter, pourquoi ne pas faire une seule AG ?

TD : A la coordination, les votes sont-ils toujours en fonction du nombre de délégués et non par établissement ?

CV : effectivement au nombre de personnes. Les étudiants ont décidé de ne pas se joindre à la délégation des personnels lors des deux dernières coordinations. On en reparlera à la prochaine AG vendredi.

Modalités de poursuite du mouvement

CV : le mouvement devra être long, il faut s'inscrire dans la durée, une journée d'action par semaine, cette semaine c'est jeudi, proposition de tour des amphis, Rendez-vous 9h devant le M1, moins matinal que le tractage aux entrées du campus et permet de discuter avec les personnels.

PS : constate la reprise des cours un peu partout, conséquence des pressions sur le mode "soyez responsable" en AG la semaine dernière. En physique, on a besoin de 7 semaines pour le rattrapage. On est loin de la castastrophe. Aller jusqu'au premier mai ? reporter tous les examens en septembre ? Dans ce cas, possible de rattraper les cours en mai et juin et de continuer un mouvement dur maintenant.

JPL : opération péage : se lèvent ceux qui y participent, appel à d'autres participants

BM : Les fruits du mouvement actuel ne sont pas négligeable. Il a permis d'amplifier le débat interdisciplinaire à l'intérieur de l'université, mis à mal par le LMD et le fractionnement en unités. Thème à traiter : l'Europe des sciences. Aussi : nos manifestations s'essoufflent. Faire une ronde des obstinés autour de la vieille bourse ?

BB : attention à cette action type ronde, parce qu'il faut tenir dans la durée. Plutôt se joindre à celle de Paris. 3 publics : nos collègues qui sont en train de se démobiliser (en IUT impossible de reporter les examens), les étudiants, et la presse/le grand public

CL : nuit blanche, sondage sur le site de grève, problème des transports en commun, faire une animation en fin de nuit avant le premier métro. Quid des profs qui veulent faire cours aussi levendredi ? Demander au président que le vendredi soit journée fermée, ou sinon blocage de l'université.

Y : organiser covoiturage, mettre cours au M1, au P1 30 personnes sont prêtes à faire cela, avec pause café au P1.

CV : radio campus est prêt à donner des temps d'antenne pour relayer.

PR : actions avec collègues du secondaire, propose le 8 avril un rassemblement devant le Rectorat. Autre action proposée par la FSU le 2 avril : distributions de tracts à la gare de Lille Flandres. Pour le 8, si pas bcp de monde du secondaire, la fait-on ou pas ?

CV : le 2, parcours de manifestation classique, refus des RG de passer devant le rectorat. demande de volontaires pour le 2 à 18h (tractage Lille Flandres) et pour le 8 aux alentours de 15h devant le Rectorat. Pas suffisamment de monde a priori pour le rassemblement devant le rectorat. + rassemblement le 8 devant le palais de justice !

AI : s'inscrire dans la durée jusqu'au 7 juin (européennes), vote sanction contre l'UMP. Mise en place d'un groupe pour réfléchir à cela.

PS : le mot d'ordre de grève s'achève aujourd'hui : que faisons-nous ?

Proposition de mise au vote sur l'appel habituel à la poursuite du mouvement, grève active jusqu'au Mardi 7 Avril (AG), participation aux temps forts de la semaine.

Adoptée par 119 pour, 3 Abstentions et 10 NPPV.

JPL : présence des médias à l'opération péage.

CV : délégation concernant le calendrier pour qu'il respecte le mouvement (au moins une journée par semaine) et les étudiants.

PL : refus de répondre à combien de semaines il faut pour terminer l'année tant que le mouvement n'est pas terminé !

CV : propose comme mandat: 2 points : plus de pressions sur les collègues et puis définir un calendrier quand le mouvement sera terminé. C'est au ministère de décider de la fin du mouvement. Attention aussi aux pressions et sollicitations pour rendre les notes qui commencent !

T : actions extérieures, mais aussi à l'université, appel à l'atelier de grève de cet après-midi.

Outils personnels