AG des personnels et étudiants du mardi 17 février 2009

De AG_Lille1.

AG des personnels et étudiants du mardi 17 février 2009

Sommaire

Salle des examens – Bâtiment A4.

  • JPL: Lecture d'un poème remixé de Baudelaire par DJ SLR (texte)
  • CV: Il y a eu problème dans la transmission aux étudiants de l'information sur cette AG. Il faut identifier un étudiant qui sera le contact avec la direction de Lille1.

Bureau constitué de 2 MCF, 1 etudiant, 1 BIATOS.

Ordre du jour:

  • Informations (20m),
  • Coordinations nationales, informations+représentants (40 mn),
  • Actions communes de cette semaine.

Informations

  • CV. manifestation d'hier: première manifestation académique pour la région, 1200 à 1700 personnes environ avec sûrement plus d'universitaires que du primaire et secondaire. Circuit différent qui aboutissait au rectorat. Important de continuer à essayer de construire cette convergence au sein de l'éducation. Nouvel appel jeudi pour une manifestation de l'éducation et aussi le social qui se rassemble jeudi à 14h.
  • SR. cours “hors les murs”, envoyé des mails à beaucoup de lieux. quelques réponses, moins de refus que d'acceptation, se reporter au site de l'AG. Privilégier le jeudi matin, coup médiatique le jour de la manif, mais on peut aussi les faire les autres jours, il n'y a pas de soucis
  • BB. hier matin, initiative d'un étudiant. Reçu par B. Derosier. Mouvement datant de novembre suite aux réformes touchant l'IUT. PRAG, MCF, Etudiant, Ingénieur. En tant que Conseil Général, peut pas faire grand chose (gère les collèges), sensibiliser en tant que député, déjà écrit un courier d'éclaircissement sur le statut. Expliquer que il y avait plus que ça. Allez voir vos différents députés, pas leur écrire. Si on est assez structuré, près à participer à une action avec les députés de la région.
  • CB. Le PS veut continuer à manifester son soutien à notre mouvement, a pris des contacts avec les resprésentants du SNESUP. Voulaient faire un meeting avant la manifestation de jeudi. Proposition d'une délégation issue de l'AG personnels et étudiants soit reçue vers 17h à la mairie. Il faudrait désigner des membres pour la délégation.
  • YS: bref CR sur la réunion de jeudi pour la création d'un comité local de l'appel des appels. Environ 15 personnes, majoritairement des personnels et étudiants de Lille I, mais aussi des personnes de l'INSEE et du Conseil Général. Un CR sera mis sur le site cette après-midi et une nouvelle réunion est prévue début mars sur Lille. Merci de relayer l'information auprès de vos contacts dans les autres secteurs que l'éducation.
  • PS: réorganiser un freezing à la manifestation de jeudi, besoin d'un caméra pour faire un montage ensuite.
  • LW: rappeler que le site greve.univ-lille1.fr est un site ou tout le monde peut participer, il suffit d'avoir une identification à l'université. Tout le monde peut participer au contenu. Propose de présenter cette après-midi 15h15 une initiation au wiki dans le hall du batiment M5.
  • CS: mise en place de la Caisse de Solidarité en cas de retenue de traitement, sera mis sur le site. L'idée est de faire des promesses de dons et quand on aura le bilan, on pourra faire appel aux donateurs pour répondre au prorata des besoins évalués.
  •  ?: question de la pédagogie dans le cadre des ateliers de grève active de sociologie au SH1 salle 5-6 à 14h
  • FA: mercredi et samedi présentation de manipulations/expérimentations de physique, place du vieux marché à chevaux
  • FC: demain midi, les étudiants de Lille II organise une vente aux enchères à la Vieille Bourse. J'espère être vendu à bon prix, venez nombreux !
  • L: demain AG commune personnels et étudiants à Lille 3, nous vous invitons à y participer à 12h dans l'amphi D

Coordinations nationales et désignation des représentants

Bilan de la coordination nationale des universités

  • GU (étudiant): demande aborgation LRU, retrait réforme mastérisation, revalorisation des bourses (en attente), arrêt des suppressions de postes de la maternelle jusqu'à l'université, refus de la mise en concurrence des universités, demande cadrage national des diplômes et reconnaissance dans les conventions collectives, régularisation de tous les sans-papiers, défense de tous les services publics. Retrait de la LRU et tous les décrets qui en ont découlé. Augmentation nombre de logement universitaire. Tous ensemble avec les BIATOS et ens-ch, poursuivre la grève et la mobilisation. Instance qui est une injure à la démocratie, usage scrupuleux de notre mandat (pour ce qui était dedans, contre et NPPP lorsque cela ne faisait pas partie de notre mandat). Propose que l'on statut dessus sur les NPPP lors de la prochaine AG étudiants. Avons constaté systématiquement un bloc de main levés qui obéissait à des consignes de votes. Noyautage clair, après 4h de débats, l'appel a été rédigé de manière autocratique, principe d'une commission d'élus, et permis un deuxième vote sur l'appel déjà refusé. Prochaine coordination à Angers plutôt qu'à Toulouse ou 1500 étudiants sont mobilisés. Mais choix calculé par l'UNEF. Désignation d'un représentant de 2 parisiens et 4 des autres régions, révocales à chaque coordination. Contre les principes de comité de grève, contre les actions médiatiques qui remplaceraient la grève. Manifestation le 28 février et grève générale le 19 mars.

Bilan de la coordination nationale des universités de mercredi dernier à Paris:

  • FH: quelques heures pour faire le bilan de la mobilisation. Puis revendications. Les gens ne pouvaient s'empêcher de passer des revendications dans le bilan ... la majorité des représentants (67 universités sur 85 et 79 établissements en tout), abrogation de la LRU et résorbtion de la précarité. Une minorité souhaitait se concentrer sur les statuts et la mastérisation. Vote sur les motions de la coordination. Un “comité d'accueil” au lieu du bureau, avec une certaine pression autour. L'assemblée générale a voté massivement l'abrogation de la LRU. Prenne les trois motions de la fois précédentes, les réexamine et redemande le vote. Beaucoup de discussion sur la motion 1 car il n'y avait que le statut et la mastérisation. Lors de la 2ième, tentative de modification pour que l'abrogation de la LRU apparaîsse, mais cela ne s'est pas fait. Condamnation de la LRU (plutôt qu'abrogation) apparaît dans la motion 1, ainsi que la défense des BIATOS. Motion 2 et 3 étaient déjà beaucoup plus revendicatives on du être faite dans l'urgence car beaucoup de temps passé sur la première. Il manque les revendications de revalorisations salariales pour les BIATOSS. Prochaine coordination vendredi 20 à Nanterre. Pour l'organisation, on est allé en train, il vaudrait mieux y aller en voiture cette fois-ci.
  • JD: Facture de 500 € pour le transport. Je signale que le SNESUP ne pourra pas contribuer à chaque fois: notre budget est de 800 € par an! L'UNEF prend en charge les étudiants et la quête a rapporté 366 €.
  • CV: nombre de délégués est toujours le même: 5. La dernière fois, il y avait 1 BIATOSS, 1 etudiants et 3 ens-ch. Accueil à 10h, réunion de 11h à 17h et point presse à 18h.
  • BB: avant la désignation des représentants au moins rappeler les mandats (le rappel des mandats est effectué).
  • MD: ai participé à la première et en plus je suis sur Paris, ce qui coûtera moins cher ;) Souhaite parler de l'évaluation. Je vous invite à voir le discours du 22 à la fois sur le fond et sur la forme: comme quoi les ens-ch refuse d'être jugés, comme si ils étaient des indépendants. C'est évidemment complétement faux. Mémoire de maîtrise, et celui de DEA, et il y a la thèse avec un jury, ensuite si vous souhaitez être ens-ch, qualification par le CNU, puis sélection et audition devant des commissions de spécialistes. Si vous souhaitez passer professeurs, habilitation à diriger les recherches, puis devant le CNU de nouveau avant de recandidater devant le commissions de spécialistes. A chaque fois que l'on soumet un article, on est évalué par des pairs. Dossier pour un avancement au choix, évalué de nouveau. Conteste que la plus haute responsabilité maquille la réalité.
  • étudiant: processus de Bologne et stratégie de Lisbonne ne sont pas cités dans les mandats. C'est dommage car les effets sont données (marchandisation des connaisssances), mais il faudrait le citer.
  • JPL: parenthèse action. mais sur la question de l'évaluation, évite de se l'appliquer à eux mêmes, on fait coïncider les dates de réélection. Appel à la mobilisation de nos troupes, lundi nous avons manifesté. Jeudi nous ne serons que université. J'ai cru sentir un peu de flottement. que l'on porte nos efforts sur la mobilisation. On ne se contente pas d'un tractage. retourner vers nos collègues et étudiants. IUT avait organisé une permanence dans le hall du bâtiment. Si on organisait ce genre de permanence dans les bâtiments d'enseignement, c'est l'occasion de nouer le dialogue avec les étudiants et collègues. Pourtant la situation devient favorable, Mme Pécresse en vient à être embêtée dans sa campagne. Courant favorable dans l'opinion publique, la mobilisation via des permanences me semble important. L'université va nous prêter un ballon de Lille I pour la manifestation. Plaçons la manifestation sous le signe de “la preuve d'amour” avec des coeurs pour nos slogans et en mettre partout.
  • NH (Etudiante représentante à la coordination): avons obtenu la revalorisation des bourses et une 4ième motion votée sur les violences policières (lors des manifestations). Même si il est mieux que les représentants changent, je me porte de nouveau candidate.

Bureau: ajouter la remarque sur le processus de Bologne et la stratégie de Lisbonne ?

  • MD: 1999: 45 ministres de l'ens sup et de la recherhce ont fait la déclaration de Bologne, harmoniser les structures universitaires et mode d'évaluation pour favoriser la mobilité, amélioration de la compétitivité de la recherche européenne. Un an plus tard, conseil européen, mise en place de la stratégie de Lisbonne, plan sur 10 ans, visait à faire de l'UE l'espace le plus compétitif en terme d'économie du savoir. C'est accompagné d'un processus de marchandisation de l'ens-sup et de la recherche. Le plus conséquent est la stratégie de Lisbonne qui a coloré via le néo libéralisme. Utile de mettre dans toutes les déclarations la défense de la liberté intellectuelle. Même un projet que le 5 octobre prochain soit journée mondiale de la liberté intellectuelle. Centrale en France, en Europe et peut réunir l'ensemble de la société.
  • JMN: Dénoncer le processus de Lisbonne, ce n'est pas une revendication. Pense qu'il faut faire attention car ce n'est qu'une prise de position, ce n'est pas un mandat.
  • SR: surprise que les étudiants ne prennent pas la parole.
  • FT (ITA CNRS): près à représenter les mandats lors de la prochaine coordination.
  •  ? (Socio): question de la dénonciation du processus de Lisbonne me paraît importante.
  • JPL: mettre d'abord au débat cette question, tout le monde ne maîtrise pas, ce qui explique le flottement.
  • MD: la formule à mettre sur cette question doit être réfléchie: il ne faut pas être taxé d'anti-européen et il y a des choses dans la LRU qui dépasse la stratégie de Lisbonne. Appel à ce que l'on se mobilise sur cette question entre le 18 et le 20 mars car c'est à cette date que se réunit le conseil européen sur la question précise de la stratégie de Lisbonne.
  • JL: jeudi 19 à l'Espace Culture entre 12h et 14h, rencontre prévue avec des travailleurs sociaux. Parler de leur métier, “qu'est-ce que travailler aujourd'hui dans le travail social ?”.

Remerciements à tous ceux qui ont contribué à la caisse pour financer le déplacement des mandatés (environ 450 €).

Désignation des délégués: 5 abstentions, 1 contre, NPPP 2 le reste est pour.

Question de la délégation représentative de l'ensemble des personnels et usagers (5/6 personnes maximum) pour la rencontre avec le PS après la manifestation.

Actions communes de cette semaine

  • etudiante socio: rendez-vous jeudi à Valenciennes avec personnels de la métallurgie, on propose d'aller voir ce qui se passe dehors. RDV à 14h à la MDE pour s'organiser et faire un co-voiturage.
  • étudiant: convergence, je souhaite faire adopter le mandat la revalorisation des bourses et refonte du système de bourse, refus de la mise en concurrence des universités, cadrage national des diplômes et leur reconnaissance dans les conventions collectives, régularisation de tous les sans-papiers, refus de toutes les formes de sélection, augmentation du nombre de logements universitaires, retrait de la réforme du CNRS, pour un service public de recherche et d'enseignement de qualité.
  • MMD: péage jeudi matin du côté de l'IAE.
  • JPL: action pour se montrer: IA est prêt à refaire le commisseur-priseur de la LRU de l'année passée. Besoin d'une assistance, jeudi avant la manifestation et vente aux enchères sandwichs.
  • CS: à l'UFR de Maths, AG enseignants et étudiants pour faire le point, jeudi à 12h amphi Painlevé au M1.
  • etudiante de Lille 3: étudiants prennent pas beaucoup la parole, il y a un gros travail pour convaincre les étudiants des dangers de ces réformes.
  • FC: relisez le rapport Attali !
  • PB: Oui, tout s'y retrouve, sauf “l'investissement MASSIF dans les universités” ...
  • MD: proposition: ”Nous condamnons la stratégie de Lisbonne aggravée au niveau français par la loi LRU et appelons à une autre politique européenne de l'enseignement supérieur et de la recherche.”

3 abstentions, 4 NPPP et le reste pour.

  • MD: dans la partie action: “Nous appelons à participer à la mobilisation européenne du 18 au 20 mars 2009 à l'occasion du sommet européen portant sur la mise en oeuvre de la stratégie de Lisbonne”

Vote: large unanimité.

Régularisation de tous les sans-papiers: 57 NPPP, 31 abstentions, Pour 24, Contre: 14. Régularisation des étudiants sans-papiers: 1 NPPP, 20 abstentions, pour 67, contre 38.

Longues discussions sur “aucune sélection à l'université” dont la formulation n'est pas assez précise.

Refus de toute forme de sélection à l'université NPPP 22, abstention 15, pour 2, contre (forte majorité)

Refus de toute forme de sélection à l'entrée de l'université: NPPP 10, abstention 12, pour 42, contre 38.

Prochaine AG des personnels vendredi 20 février au M1 amphi Archimède.

Outils personnels