Réunion de l'UFR de Sciences Humaines et Sociales au Sh1

De AG_Lille1.

Mail d'appel pour la réunion :

Aux étudiant.e.s et personnel.le.s de l'U.F.R. de Sciences Humaines et Sociales

Bonjour,

Comme vous le savez surement, le mouvement étudiant à Lille 1 est actuellement dans une phase d'incertitude quant à son avenir immédiat. Outre les soucis d'organisation et de transmission des informations, nous sommes confrontés à une sorte de lassitude de la part d'une grande partie des étudiant.e.s...

On a un peu l'impression que, sans être en désaccord fondamental avec les revendications qu'on essaye de porter, beaucoup d'étudiant.e.s se cantonnent à une position assez fataliste (quant à l'efficacité d'un mouvement étudiant) ou attentiste, dans le sens où l'on attend qu'il se passe quelque chose pour, peut-être, y participer... Nous avons conscience, et avons eu l'occasion d'en discuter avec certain.e.s, que le fait de s'impliquer dans un mouvement n'est pas une démarche évidente, on ne sait pas à qui s'adresser, on peut avoir l'impression que tout est déjà prévu... Même si d'apparence, le mouvement semble fermé sur lui-même, toutes les initiatives sont les bienvenues (en passant ou pas par les AGs) et nous ne pouvons que vous encourager à les construire et à y participer... Mais peut-être que ce n'est pas ça du tout et que rien de tout ça ne vous intéresse.

Peut-être même que certain.e.s d'entre vous se réjouissent secrètement des projets du gouvernement, reclu.e.s dans l'atmosphère moite et insalubre des sanitaires de résidences universitaires, avec pour seul interlocuteur à leur désarroi, le morne cafard coincé dans le rouleau d'un papier toilette bon marché? Dans ce cas, plutôt que d'embêter votre cafard, vous pouvez toujours venir en discuter avec nous autour d'un café...

L'incertitude est la même du coté du mouvement des personnel.le.s : la question de la grève reste floue et de nombreux enseignements ont progressivement repris, parfois devant un auditoire restreint.

Même pour l'UFR de sociologie qui a très tôt affiché une volonté de rapprochement entre personnel.le.s et étudiant.e.s (concrétisée un temps dans les ateliers de grève active), on constate aujourd'hui un certain relâchement de ce lien, notamment lorsque certains enseignant.e.s jadis mobilisé.e.s commencent à demander des comptes aux étudiant.e.s absent.e.s depuis longtemps.

C'est d'autant plus étonnant de nous réclamer « de quoi nous noter », souvent sans concertation, quand on se souvient que les premiers ateliers de grève portaient justement sur les questions de pédagogies, de savoir universitaire... La question de la tenue des examens ne devrait-elle pas se poser?

Afin de discuter de ces questions : comment s'organiser collectivement? Examens, pas examens?


Réunion de l'U.F.R. de sciences humaines et sociales

Mercredi 08 avril, à 10h au Sh1 (R.D.V. dans le hall)


A mercredi!

Des étudiant.e.s de sociologie


Retour aux Prochains rendez-vous

Outils personnels